Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

"Ecouter..."

Publié le 28 Janvier 2015 par Sans importance

"Ecouter..."

Faut-il croire en la vie toujours?...
Faut-il pour ce faire ne regarder ses alentours, mais uniquement devant soi?
Faut-il déposer nos encombrements de l'esprit?
Faut-il être toujours en accord avec ce qui nous est offert?
Faut-il n'avoir de cesse de porter/supporter nos petits sacs se remplissant tout au long de nos chemins?

Je ne sais comment font tous ces autres qui avancent sans jamais regarder autour, je ne sais comment font ces autres étant sourds et aveugles en leurs paysages, je ne sais comment font ces autres n'ayant aucune poésie en leurs profondeurs pour les soutenir, les porter ou les envoler lorsque saisons défilent...

Je ne sais vivre et ne saurais vivre ainsi jamais... car même si ce n'est "vivre" réellement mais seulement "survivre", et si salaire à recevoir sont épines, je préfère percevoir cette rémunération plutôt que de n'être moi totalement, de ne pas rester "vraie" en mes sentiments, mes émotions ressenties, de ne pas entendre et écouter murmures haussant le ton, de faire demi-tour à mes profondes croyances.

Même si je suis en erreur, si je me pense cinglée très souvent, que je ne suis baptisée que d'incertitudes et de craintes toujours, je poursuis mon chemin jusqu'à ce que je tombe parce qu'il n'est de fierté aucune à retenir si l'on triche avec soi-même, et l'on ne peut que devenir qu' ombre mensongère de son âme.

Longtemps je suis restée immobile en mes silences, me laissant uniquement naviguer entre vagues et marées de mes océans sans mots dire, me terrant dans une vie ne me convenant, par laxisme, et certainement forme de lâcheté passive et ordonnée, mais.... même si le réveil est douloureux parce que tout en mélange, que lendemains sont incertains et invisibles, il n'est d'autre clé pour être en paix avec soi-même que d'écouter petits accords de nos partitions.

Bien sûr qu'il m'est des jours tumultueux, bien sûr qu'il est des averses en mes traversées, bien sûr qu'il m'est des ronces m'écorchant, mais..... parfois... il nous est offert des petits flocons valant toute richesse du monde et ces derniers restent tatoués en mon coeur à jamais...

Commenter cet article