Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

?

Publié le 16 Février 2015 par Sans importance

?

.....Il est dit parfois.... qu'il nous est "plusieurs vies"....
Je ne sais si telle est réalité, et s'il nous est ainsi offert plusieurs vies.... peut-être....

Sans doute est-ce raison pour laquelle parfois, nous pensons déjà avoir vécu une chose, où avoir connu une personne, cela ne vous est-il jamais arrivé?.. Ce sentiment de n'être que cinglée de penser ainsi?... Cela m'est arrivé parfois, avoir ainsi sensation d'avoir déjà vécu telle ou telle situation, peut-être était-ce simplement dans un rêve dit "prémonitoire"... je ne sais....

Notre mémoire n'est pas réellement "sélective", je crois qu'elle se nourrit de tout ce que nous regardons, écoutons, respirons et vivons à chaque instant de notre vie, nous n'y prêtons pas réellement attention mais elle si... et se fait gardienne de ces photographies ainsi prises.

Est-ce un bien ou un mal, là encore je ne saurais dire... mais il me semble que c'est tout de même positif, dans la mesure où ce que nous vivons nous fait "devenir" qui et ce que l'on est, ensuite il nous appartient de faire choix en nos chemins, en nos valeurs, en nos vérités etc...

Ce soir mes pensées sont ni blanches ni noires, juste quelque peu perdues dans la grisâtre des alentours, ne sachant plus trop bien s'il me faut avancer, reculer ou rester sur place...

Avancer.... mais lorsque tout est invisible, comment avancer alors? A pas de loup, à pas feutrés,à petits pas, à grands pas?...
Reculer.... mais lorsque demi-tour est impossible?...
Quant à rester sur place, inutile, stupide, futile....

Tout me semble bien compliqué ce soir... comme cernée dans un canyon désertique, sans arbre aucun, sans verdure, sans oxygène, sans souffles du vent, sans rien.... où il me serait impossible de déployer ailes pour enfin m'envoler... ne sachant même plus vraiment si désir ou pas de m'en enfuir....

Il est tout de même bien idiot je le reconnais, que de pouvoir offrir conseils aux personnes nous entourant, mais de n'être capable de se les appliquer à soi-même.... et d'aussi loin que je m'en souvienne, il en a toujours été ainsi... peut-être un déni de vivre tout simplement...

Pourtant.... j'aurai tellement désiré "vivre pour vivre"... Est-ce rançon de mes mots brouillons et de mon esprit désordonné que d'être ainsi? Je ne sais pourquoi tant de craintes, tant de questions restant muettes de réponses sont ainsi enracinées en moi...





Commenter cet article