Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

Publié le 27 Décembre 2015 par Sans importance

L'on perd souvent ce que l'on néglige... il est vrai oui...

Parfois, décisions sont pensées, réfléchies, analysées de toutes parts, et sont longues à se mettre réellement en place, d'autant plus en ce qui me concerne du fait de tout mon désordre, de mes incertitudes constantes et de ma crainte de blesser les autres... mais à agir ainsi, l'on perd du temps, et le temps n'est pour moi, pas comme il est dit "de l'argent", mais tout simplement "la vie"...

L'on s'étiole, l'on se perd et l'on se fane, décalés de nos propres pensées/idéaux/valeurs dans un labyrinthe sans fin, l'on est à cours d'oxygène, puis naît crainte ensuite de respirer vraiment en étant ainsi, mais je ne sais être autrement.... et d'aussi loin que je me souvienne, il me semble toujours avoir été celle que je suis aujourd'hui, l'esprit et le coeur sur un nuage à rêvasser toujours, parce que prisonnière d'un avenir tracé et écrit par d'autres que moi...

Les erreurs que font nos alentours et leurs épines en offrande ne sont pas toujours acceptables/pardonnables, les nôtres non plus d'ailleurs.... mais ainsi, elles nous font parfois "regarder autrement", et prendre au final certaines décisions pour ne poursuivre un chemin ne nous convenant.

Le courage n'a rien avoir là dedans, car ce n'est un manque de courage que de rester ainsi immobile, juste que plus de rêves, de passion ou de désirs d'avancer nos pas pour ce faire, et ce n'est pas non plus "'avoir du courage" que de décider enfin de se faire demi-tour pour changer de chemin en cours de vie....

Il m'en aura fallu du temps, des jours des mois des années, à retenir respirations soumises, pour que mes pas osent fouler autre lopin de terre...
Je ne sais s'il sera meilleur et plus fleuri, mais au moins.... j'aurai essayé de regarder un peu plus loin... sans me trahir...

Ainsi est née la boutique "Aubépine et coccinelle"... petit espace où l'oxygène parmi les fragrances est né depuis quelques semaines...

N'ayez crainte de vous faire demi-tour, de devoir "tout recommencer", car il n'est pire chose que de ne plus voir son reflet dans un miroir et de se mutiler les ailes un peu plus encore qu'elles ne le sont....


Commenter cet article