Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

" Voiliers en dérive "...

Publié le 13 Avril 2016 par Sans importance

" Voiliers en dérive "...

Tourner le dos, se détourner.... pour ne plus voir, ne plus regarder puisque "voir" n'est pas "regarder" au final, tout comme "entendre" n'est point "écouter"....

" Lâcher prise " est paraît-il... accepter ce qui est, mais.... je ne sais faire vraiment, aussi, me faut-il sans doute apprendre encore et encore, bien que je sois tout de même sceptique sur le fait de pouvoir totalement "accepter" certaines choses, certains faits...

Accepter n'est pas se soumettre... et s'il m'est des "soumissions" pour personnes que je porte en mon coeur, il n'en reste pas moins, qu'il est en mes escortes nombreux souvenirs ou actualités de l'instant présent, qui jamais ne m'abandonnent, me laissant ainsi telle poussière sur le carreau...

Entre le blanc et le noir, il reste des nuances, des mélanges à dessiner, mais s'égarent sous nos plafonds tant de miettes sous l'indifférence silencieuse, qui alors, poignardent un peu plus encore nos esprits...

Ainsi.... parfois.... nos désirs, nos rêves ou espérances rejoignent... " Le dormeur du Val..."

Est-ce cela " lâcher prise "?.... Désirer gommer tout ce qui ne convient , éloigner nos pensées, nos folies, notre passé pour ne respirer que l'instant présent?

Je ne pense pas, et je refuse... et s'il me faut encore être assaillie d'épines ou de lames, je fais le choix de les ressentir afin que sang roulant en mon âme se déverse à son gré, selon son rythme, car il n'est pire choix il me semble, que de ne "laisser se dérouler sa vie", puisque jamais nous ne pourrons en devenir maîtres...

Par conséquent.... j'accepte ce qui est... "oui....MAIS...." , sans changer/transformer/trahir ce que je suis, et qui je suis.... sans bâtir édifice/barrage interdisant accès aux intempéries, parce que c'est ainsi que flots de nos rivières doivent naviguer... même si parfois voiliers dérivent...


Commenter cet article