Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

"Frimas..."

Publié le 30 Décembre 2014 par Sans importance

"Frimas..."

Brise souffle à contresens, ainsi dans un ultime balai, tournoient les quelques feuilles roussies et fanées restantes en nos paysages campagnards...

Premiers frimas de l'hiver sont au rendez-vous, s'invitant ainsi à nous gercer de nos lèvres jusqu'à nos pensées les plus profondes...

Est-il voyage possible en nos âmes pour enfin refaire naître quelques rayons de Râ tout au creux?....
Quel est le sentier pouvant conduire nos pas pour ainsi nous réchauffer?

Parcours sinueux et glissant, il n'est d'oiseaux pouvant déployer ailes givrées lorsque brouillard est trop épais...
Restants au sol alors... ils se mettent en danger, proies de nos félins voulant s'en amuser...

Tout comme nous-même.... lorsque nous restons en nos sombres idées, plongés en nos méandres ne cessant de nous tourmenter....

commentaires

"L'absence..."

Publié le 30 Décembre 2014 par Sans importance

"L'absence..."

Parfois.... il est des saisons où nous est imposé une absence....
Difficile alors que de pouvoir continuer à trouver respirations lorsque "trop ressentie"...

Sentiment d'impuissance prend naissance lorsque l'on ne peut offrir main que l'on tend désespérément mais qui ne peut être alors saisie, parce qu'il est éloignement en nos distances respectives...

Epines écorchent votre coeur et barbelés cernent vos pensées, votre esprit tout entier est incarcéré en un ciel de suie puisque ainsi, naît aussi en votre sang, cette sensation de rejet de votre propre personne...

Mon ciel se fait lourd ces jours-ci et m'éloigne peu à peu des souffles du vent me portant...

commentaires

"L'essentiel...."

Publié le 29 Décembre 2014 par Sans importance

"L'essentiel...."

Parfois.... il nous est offert de jolies choses, mais nous ne savons ou ne voulons pas toujours les "voir"...

Sommes-nous si ingrats de nos alentours? Sommes-nous "narcissiques"? Sommes-nous donc tout simplement idiots (es) finalement que de fermer ainsi regards de tout cet amour débordant autour?...

J'ai appris au creux de mes chemins... qu'il n'est pire fait ressenti pour quelconque être respirant ici-bas, que de ne porter attention en nos paysages, sans doute est-ce raison pour laquelle si souvent j'avance d'un pas.... pour reculer ensuite de deux...

Il m'est des jours où labyrinthe est bien trop grand... et à chaque piétinement effectué, j'écoute les murmures de mon coeur, acceptant alors les vibrations que mon âme délivre puisque c'est ainsi qu'est la vie.... mais.... porte à jamais en mon sang tous ces ressentis qui font "ce que je suis"... et "qui je suis".....

Un être... parmi tant d'autres.... mais voulant rester vraie et sincère toujours.... et ce... même si l'on me blesse, même si l'on m'écorche, et même si.... par un matin l'on "assassine" mon âme...

Pourquoi?... Sans doute parce que je n'ai cueilli/reçu en vendange clochettes d'Amour divin.... et pourtant.... "l'essentiel" pour une vie je crois.... pour "toute vie".... n'est autre que cet Amour....

commentaires

"Je ne sais...."

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

"Je ne sais...."

http://youtu.be/_NuaWQViHnU


Est-il salaire aussi épineux à recevoir pour "aimer" inconditionnellement?...
Un peu comme... si de mon corps s'échappait malgré moi le si peu me restant finalement...

Perdue en mes océans, mon voilier navigue sans phare dirigeant en cette immensité épousant horizon, d'où côtes restent invisibles et mon voyage est incertain soudain...

Perles scintillantes et tremblantes de mon plafond semblent aussi disparues sous l'épais manteau de coton....

Mon regard cherche petite bulle ton refuge, mais les souffles du vent l'ont emportée sans doute en un paysage trop éloigné pour l'instant...

Que ton voyage ne dure pas trop dans le temps.... leurs aiguilles ne cessent d'avancer jamais....

commentaires

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

http://youtu.be/cBOSr7JK8OA

"Peut-être que je ne parle pas très bien, mais je viens de ma coquille
Et j'aime jouer par moi-même si vous ne pouvez pas dire
J'aime aller à l'école, oui, je suis un miracle, et je suis heureux d'être en vie

Si vous pouvez attendre patiemment, et puis finalement,
Je vais comprendre les mots que vous me dites
Mon autisme, est comme une prison ou je suis
Je partage mon cœur mais seulement dans mon esprit,
Je partage ma douleur quand je crie la nuit
Je ne peux pas vous exprimer, ce que quand je vais de travers,
La seule façon pour moi de pleurer

Maman, je peux voir ta peur, à travers chaque larme
Juste de savoir ce que je vous ai causé, ici la douleur de l'intérieur
Mon autisme, est comme une prison ou je suis

Je partage votre joie, mais seulement dans mon esprit
Vous me montrez l'amour, mais tout simplement pas dans mon temps
Parce que ma réalité, prend tout en moi
Pour le faire à travers sans combat

Je sais que vous m' aimez, quand vous m' embrassez,
Et quand je entends vous priez Dieu pour lui demander de me guérir
Peut-être un jour, vous n' aurez plus à prier
Et je n' aurai pas à te voir pleurer...."

(Reprise)
Peut-être un jour, je ne serai plus ainsi...

commentaires

.....

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

.....

Ecrire des heures et des heures durant.... je n'ai pas "appris" ceci.... je sais le faire, voilà tout...

Mes mains prennent le chemin d'un clavier, ou d'une page vierge, et semblent danser toutes seules, je délivre les pensées de mon âme, sans vraiment réfléchir aux éventuelles fautes d'orthographe, au vocabulaire ainsi naissant, aux métaphores employées, seul le rythme des mots défilant m'importe, écrire pour écrire, encore et encore, pour ne pas assassiner matière issue de mon coeur au plus profond...

Restant ainsi obéissante à cet esprit si désordonné parfois, si brouillon, si fragile finalement....
Petit fil sur lequel je me laisser ainsi porter, fil si frêle cependant laissé ainsi aux souffles et hasard du vent....

Les doigts ainsi flottent en toutes les marées que je ressens, que je perçois, que je vis et respire et naissent les phrases pour exorciser petits ou grands chapitres de vie nichés et enfouis sous couverture épaisse afin de les endormir quelque peu....

Ainsi me revient souvent question que je me pose, tout simplement parce qu'il me semble ne pas "appartenir" à ce monde... être issue d'un autre siècle.... ou d'une autre planète.... pour ainsi faire et ainsi "être"....
Il est une puissance et force extraordinaire dans le désespoir quelquefois....

commentaires

.....

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

.....

Parfois... je ne sais plus trop où je vais, où il faut que je me rende, ce que les autres autour espèrent ou attendent de moi, et... je me perds ainsi en mes incertitudes, en des ombres envahissantes me cernant...

Je voudrais alors.... disposer d'un petit vaisseau sans équipage aucun... juste moi.... toute seule... et pouvoir ainsi naviguer bien plus haut que le ciel, en un endroit où même les oiseaux ne peuvent accéder, là où plus de vie autour... tout simplement....

Je suivrais alors les étoiles, et nous danserions tous ensemble en une jolie farandole, ferions du slalom entre toutes les sphères, les planètes, nous pourrions ainsi voler sans jamais devoir nous arrêter, car si tel était le cas... nous pourrions prendre le risque de voir et de regarder vivre ce "tant" qu'à certains instants je voudrais fuir....

commentaires

"Chuttt... écoutez.... écoutez-moi..."

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

"Chuttt... écoutez.... écoutez-moi..."

Regardez-moi..... observez-moi..... il est en mes regards mes sourires tout maquillés.... mais aussi mes larmes, mes erreurs mes maladresses et tous mes faux-pas, mes vaines illusions parfois, mes chemins parsemés d'orties et toutes ces pierres sur lesquelles je me suis écorchée, mes incertitudes et mes doutes, mes errances derrière tous les mots écrits, mes faiblesses réunies dansant en mon esprit, mes draps froissés et usés de par trop remontés en mes positions recroquevillée, mes mélodies en sourdine pour ne plus entendre gronder le monde..... et.... malgré ceci..... il est aussi toutes ces fleurs que je dessine, tous ces arpèges que je peins, toutes ces partitions que j'essaye de colorer, tous ces rêves que je fredonne, pour que lendemains puissent naître encore...

Mais.... il semble que tout ceci est invisible si souvent.... transparent, translucide.... puisque grand nombre de personnes ne prennent le temps d'écouter.... d'observer... de savoir.... d'apprivoiser.... de tendre oreille ou regard attentif à autre que soi....

Il n'est pas que notre propre petite personne en nos alentours... il y a aussi l'autre... les autres...
Essayez s'il vous plait d'apprendre, d'approcher un peu plus près des ressentis des autres, toutes nos différences seraient une richesse si nous les partagions, si nous les acceptions sans jugement aucun.... suffit peut-être de moins "s'écouter" pour "être à l'écoute des autres"....

Il n'est de vérité absolue, de raison absolue, de contraintes à "obliger", de directives à "imposer", non... il n'est que de l'écoute de l'autre pour tenter de "ressentir ses émotions" et ainsi faire le moins de mal possible autour...

commentaires

"Noël"...

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

"Noël"...

En les réseaux sociaux.... Noël par ci.... noël par là..... cela n'arrête pas depuis plus d'un mois à l'avance....
Mais... pourquoi en faire ainsi une telle "propagande"?.... Pourquoi?...

Non, ce n'est pas par amour de ce 25/12.... ni non plus par catholicisme, ferveur ou autre.... Malheureusement, ce n'est sans doute "que" parce qu'en ce jour, il est "une fête" ayant pour but de festoyer, de se "recevoir", d'obtenir offrandes etc.....

Et.... rebelote pour le 1er de l'An.....

En ces moments.... je me pose questions alors.... sur nos conditions de vie, nos alentours, notre vécu, nos souvenirs, nos blessures à jamais ancrées, nos "peut-être" lendemains, nos erreurs, nos maladresses, nos espérances s'il en est, notre "humanité" s'il nous en reste etc....

Mes réflexions ainsi parcourues vêtissent un peu plus mélancolie roulant en mon sang depuis "presque toujours" à vrai dire.... puisqu'elle est partie intégrante de mon âme... et que j'essaye d'apprivoiser depuis de longues années...

En ce qui me concerne... il me semble que "Noël" est avant tout un "état d'esprit"... et qu'il devrait en être ainsi tous les jours qui nous sont offerts ici-bas....

Il n'est pas qu'une seule journée où l'on devrait sourire aux autres, offrir le meilleur de nous-même, voir et regarder tous les êtres vivants, penser à ceux qui ne sont plus, respecter tous nos alentours et toute vie, entendre et écouter tout ce qui est dit et tout ce qui est tu, lire et essayer d'approcher compréhension de ces autres nous entourant, le pourquoi et le comment des choses, des faits, découvrir la magie d'offrir ou recevoir un sourire, apprendre encore et encore à aimer et partager tout cet amour le plus possible, afin que nos aïeux de naguère puissent être fiers de nous... eux dont certains n'avaient qu'une si jolie et douce petite orange mais ô combien représentative et noble...

Alors oui.... Noël pour moi n'est qu'une journée parmi les 364 autres, et en toutes ces journées de l'année.... il serait si agréable de les visiter, de les parcourir, les unes après les autres..... avec autant de ferveur que vous le faites.... un seul jour.... mais avec si peu d'amour au final....

commentaires

"Pleuvoir des violoncelles"....

Publié le 28 Décembre 2014 par Sans importance

"Pleuvoir des violoncelles"....

Il m'est des jours où en mes alentours, mes voyages, ne porte en bagages que l'univers dans lequel il me convient de disparaître, de m'isoler, de ne vouloir ainsi rien d'autre que Dame Nature tout autour et d'en respirer ses essences...

En ces instants.... mon fidèle Vidocq (labrador), de son doux regard et de sa tendre et fidèle présence m'accompagne...

Nous traversons alors tous deux des chemins bordés d'arbres semblant prier le ciel avec leurs bras imposants, nous écoutons gazouillis des oiseaux, gouttelettes d'eau mordant pierres ou frontières des ruisseaux et toutes respirations possibles autour durant de longs moments....

Lorsque nous rentrons.... une douce collation s'invite en son palais, ce qui le ravit et m'offre ainsi si bel et tendre amour en ses yeux de velours..... quant à moi.... il est un grand café noir sans sucre m'attendant.... puis... installée enfin.... je fais pleuvoir des violoncelles dans lesquels je puise étincelles pour poursuivre route..... encore.... pour que.... soufflent les vents..... encore un peu...


commentaires
1 2 > >>