Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

"Livres..."

Publié le 28 Février 2015 par Sans importance

"Livres..."

Livres avant de naître ne sont autres qu'arbres (papier)... arbres de nos alentours, de nos forêts...
Nos forêts ne sont autres que lieux visités.... nos chemins parcourus...

Nos chemins parcourus ensuite délivrent mots en des lignes par mains d'un auteur...
Mains de l'auteur puise en son sang pour en délier matière... et nous la partager parfois...

Privilège ainsi offert se doit d'être respecté toujours... car ainsi instruction, culture, émotions nous ont offertes, et... respecter ceci, n'est autre que respecter ouvrage de la vie même.

Détruire un livre... le réduire en miettes ou le brûler est sorte de renoncement, car "déchirer" un livre pour personne appréciant tomes et volumes de papier, est "se déchirer" soi-même pour qui aime ces lignes encrées de ces petites âmes voyageant...

J'ai appris que cela pouvait être ainsi... qu'il était possible d'agir ainsi... parce que sans doute parfois ombrages sont trop puissants et qu'au travers de ce geste stupide, mutiler et assassiner ce qui nous est précieux mais inerte en sa matière, est seule violence possible à oser se permettre pour ainsi se soustraire à geste irréversible désiré sur l'instant.

commentaires

"Infime partie..."

Publié le 28 Février 2015 par Sans importance

"Infime partie..."

.....Les averses ainsi reçues seraient bien plus douces s'il était possible qu'elles nous dépoussièrent aussi de nos peines et misères qui parfois s'agrippent tel le lierre épousant écorce et corps des arbres, les faisant suffoquer peu à peu...

Les intempéries des saisons traversées en nos livres, n'effacent ni ne délavent lignes écrites, l'encre est... tatouée en nos peaux, nos corps, nos coeurs, et nos âmes... et s'il était "effaceur" ou petite crème magique pour ce faire..... sans doute que nous pourrions peut-être poursuivre chapitres à dessiner plus sereinement en conservant espérances à peindre autour toujours.

Sauf que.... nos bagages se remplissent tout au long, et le sel des larmes est plus lourd que souffle d'air des sourires vendangés... même si sourires sont plus nombreux d'ailleurs, car quantité n'est pas à comptabiliser puisque chaque personne "ressent" différemment les émotions en salaire reçu.

Il n'est de différences vraiment en nos errances, en nos dérives, mais il me semble que si l'on essayait juste de respirer ce qu'il ce doit de respirer, si l'on s'enivrait de ce si peu parfois offert, si l'on ne cessait de regarder et voir en nos paysages, en nos alentours, si l'on entendait en écoutant et respectant toute poésie autour voulant naître, alors peut-être que.... peut-être que nous pourrions recueillir quelques pétales de plus, quelques essences pour nourrir notre sang et l'oxygéner encore... et enfin essayer.... tout simplement d'écrire d'autres mots, d'autres lignes, d'autres chapitres pour enfin découvrir peut-être.... infime partie du "secret divin de la beauté de la vie"....





commentaires

"Horizons?..."

Publié le 28 Février 2015 par Sans importance

"Horizons?..."

Il est des petites phrases de grands auteurs qui parfois, à certains instants ne me conviennent... sans doute par état d'esprit perturbé ou brouillé, ou peut-être par mes questionnements, mes paradoxes, mes contradictions, ou une certaines folie gazouillante quelquefois...

Il est une chose que j'ai apprise.... c'est qu'il est souvent (pour ne pas dire "toujours"), plusieurs explications/significations/compréhensions aux mots ainsi prononcés ou écrits, et selon instants où ils dansent en nous, tout diffère...
Sans doute est-ce raison pour laquelle il nous faut toujours réfléchir et penser, et ne jamais rester ancrer en des positions, en des certitudes... mais... qu'il est fatiguant d'ainsi toujours "penser"... puisque non réponses que l'on puisse qualifier de "certaines ou fiables"...

"Je pense... donc je suis".... Pouvons-nous être certains de ce fait vraiment?....

Si penser est "être".... dans signification d'expliquer que l'on respire, que l'on vit, alors en ce cas, oui, "je suis"... enfin, peut-être....
Penser solitairement sans aucun partage n'est autre que de se prouver à soi-même que l'on est encore apte de le faire, de "se regarder/s'écouter/se prouver" que l'on possède encore capacités de réfléchir, mais.... est-ce vraiment "être"?...

Etre n'est-il pas se ressentir "vivant" tout simplement?... Se ressent-on vivant lorsque nous pensons?... Parce qu'il me semble que parfois.... penser vraiment est une sorte de mise à mort, une introspection toute personnelle de nos démons, de nos ombres, de nos batailles livrées, une fatigue de nos alentours, et ceci n'est pas réellement prendre chemin de la vie, mais plutôt d'abaisser ses armes lorsque trop lourdes ou trop bruyantes...

Ceci mène t-il toujours à une résurrection de notre âme ou de notre esprit?... Je ne sais pas, mais il me semble que non.... et que la première dangerosité à ceci, est la possible noyade en découlant...

Faut-il pour autant apprendre en ce cas, à "ne plus penser" pour espérer vendanger quelques miettes de ce que l'on nomme "bonheur"?... Je ne crois pas non plus.... tout simplement parce que devenir mouton broutant pâturages sans entendre ni écouter, sans regarder ni voir, donc sans jamais réfléchir ou penser, n'est pas vivre non plus, mais se laisser porter dans un simulacre de confort, sorte de mise en vitrine de marionnettes stupides manipulées par vautours nous dirigeant, s'appropriant ainsi nos propres "éventuelles" pensées.... (et je ne fais aucune distinction entre grands hommes de notre monde ou petit peuple autour, je pense à "toute personne confondue", que l'on soit grand ou petit en ce bas monde...)

Alors non.... je ne sais si "penser est être".... mais... je sais par contre qu'il n'est pas facile de naviguer en nos océans, et que nos horizons épousant ciel semblent bien éloignés parfois...

commentaires

"Bruits..."

Publié le 27 Février 2015 par Sans importance

"Bruits..."

Quelques mots lus il y a quelques instants à peine, et mon esprit brouillon alors, les fait danser en mon espace présent actuellement...

"Le mystère du silence, est qu'il ne fait jamais le même bruit"...

Vrai... mystères du silence peuvent être tant à la fois... Il est des sons tout au creux toujours...
Silences ne sont jamais anodins, ils sont murmures ou cris, pétales ou orties, caresses ou gifles, mais jamais ils ne sont "rien".... jamais...

Savons-nous toujours lire au travers, mais surtout en sommes-nous aptes, car il n'est aisé de découvrir réelle mélodie, réelle signification, réelle raison, et.... réels "secrets"...

Silences ne sont que nos jardins intimes, nos petits tiroirs internes se fermant ou refermant au devant des autres, par nécessité de dissiper, d'atténuer/apaiser ou encore dissimuler ombrages survenant en nos lignes, mais jamais il n'est feint... non jamais...

Il n'est réellement un "choix" mais une sorte de petite "fonction" utilisée pour ainsi chercher/donner/offrir/trouver "protection" en des petites barrières ainsi disposées, et seules obligations de réponses à formuler à quelques personnes de mes alentours professionnels, ou aides à offrir à autrui lorsqu'ils en ont nécessité, qu'ils me le demande ou m'invite à le faire d'un regard, d'un appel ou d'un geste....), lèvent rideau sur mes mots à prononcer par son de voix en ces moments.

Quant aux écrits... mise à part le fait de converser avec "moi-même", il est rarissime que je puisse m'adresser directement aux personnes, sans doute parce silences en mes tiroirs ont les mots qu'ils ne savent entendre, écouter, deviner ou apprendre...

Ainsi... oui, je confirme.... le silence n'est jamais muet.... et ne fait jamais le même bruit....

commentaires

"Un film?... Non, juste "la vie"..."

Publié le 27 Février 2015 par Sans importance

"Un film?... Non, juste "la vie"..."

Que dire?.... Je ne sais si "les gens" ont visionné/visionneront ce film vraiment, et s'ils ressentiront ce que moi j'ai ressenti.... mais ce film est magnifique...
Le "goût" de l'espoir en l'errance de ces "si deux jolies personnes" délivré/livré en pédalo canard ....
Si seulement "les gens"... pouvaient eux aussi être "ainsi" parfois.... de temps en temps.... alors... peut-être que notre monde actuel deviendrait riche de ce qui ne s'achète/s'achètera jamais....
Moi non plus je n'aurais pas voulu quitter cette île.... non, moi non plus...

Il est tant d'émotions et de poésie en ce film.... Puissent "les gens" les découvrir, les lire, mais surtout "les ressentir"... pour ainsi prendre en nourriture tout le sel des averses, les fleurs de la solitude qu'elles soient épines ou pétales, les essences de tous ces silences, et les fragrances des vrais partages...

Si vous visionnez un jour ce lien, j'espère que vous ne le ferez pas tel un vulgaire long métrage quelconque et dénudé d'âme.... et peut-être qu'un jour.... peut-être oui, que "les gens" apprendront/essayeront et auront désir de respirer "autre chose" ...

http://youtu.be/eV_GAGGz1Vc

commentaires

"Forcer les mots..."

Publié le 26 Février 2015 par Sans importance

"Forcer les mots..."

....Il m'aurait plu d'être chauve-souris dans une autre vie, j'aime bien ce petit animal à qui naguère l'on prêtait prétendus maléfices, les associant aussi au malheur, à la mort, aux fantômes ou maladies....

Est-ce raisons pour lesquelles je les aime?... Non, car il ne m'est de raison "particulière" pour "aimer", j'aime.... ou pas.... c'est ainsi pour toute chose, tout fait, tout être... et je "n'en recherche" explications, ce serait perte de temps.

Pas désir de "communiquer" ce soir.... pourtant j'essaye d'extirper mots, de pouvoir ainsi parler de tout ou de rien, comme de cette petite chauve-souris, juste pour ne pas m'enfoncer un peu plus encore en mes silences et ce mutisme volontaire, similaire à une sorte d'abandon ou de mise en sommeil, enfin, je ne sais pas trop finalement qu'en dire, ni comment nommer ceci, et il est évident que mon vocabulaire actuel est incertain puisque mes mains ne peuvent dessiner alphabets bloqués en mon esprit désordonné voulant bloquer pensées à peindre.

Il ne s'agit non pas d'une panne quelconque ou crainte d'écran ou feuille vierge, mais bel et bien de murs et remparts en édifices montés, comme "cernant" alors encéphale ne voulant s'en soustraire... et en ces instants, mon manque d'instruction et d'intelligence m'apparait insurmontable, me faisant alors ressentir si petite, et bien idiote lorsque je prends connaissance de certaines lectures en mes paysages...

Bref... mon ignorance remonte à la surface, et ma mise à l'écart volontaire va grandissante...
Je ne sais pas vraiment qui prend lecture de mes mots ici, espère ne pas être cataloguée ni jugée de par mes états d'âme de l'instant, ou des inepties que je pourrais ainsi divulguer au fil des mots naissants... mais paradoxalement.... je m'en fiche... à chacun (e) ses doutes, ses incertitudes, ses ombres, ses démons, ses dérives et sa "folie" puisqu'il ne peut exister de perfection ni de "normalité".


commentaires

"Rien..."

Publié le 25 Février 2015 par Sans importance

"Rien..."

....Certaines personnes doivent sans doute penser parfois.... que "la vie" n'est qu'un jeu...

Il me semble.... que la vie n'est que batailles incessantes... et que nous ne sommes armés pour ce faire...

Nous avançons en nos chemins pas à pas, et découvrons au fil du temps forêts que nous traversons, mais il n'est de forêts identiques en nos paysages, par conséquent, à chaque lieu visité nous apprenons un peu plus encore de la végétation nous entourant.

J'ai pu lire des mots à propos de roses et d'épines : "Vous pouvez vous plaindre parce que les roses ont des épines, ou vous pouvez être heureux parce que les épines ont des roses." (j'aime bien ces mots...)

Et.... je dis que.... je suis heureuse finalement que les épines aient des roses..... ainsi, je me pique mais il est quelques pétales à découvrir.... même si....
Et puis..... une rose sans épines est sans doute moins odorante...

Il n'est de puissances ni de forces possibles sans nos faiblesses....
Il n'est de sourires à offrir ou recevoir sans perles de pluie...
Il n'est rien sans rien finalement... et même nos silences n'en sont pas, puisqu'ils portent en leurs souffles tous nos maux, nos non-dits dissimulés par pudeur, crainte ou peur de déranger.

Non, la vie n'est pas sorte de poker ou dominos à étaler, car chaque chose, chaque mot, chaque être ne ressemble "identiquement" à un autre... qu'il nous est impossible d'avoir toujours pouvoir de prévision quelconque, de compréhension totale, et qu'au final, rien n'est contrôlable vraiment.... ni nos sentiments, ni nos émotions, ni nos ressentis... non... rien...


commentaires

"Peu à peu...."

Publié le 25 Février 2015 par Sans importance

commentaires

"Que nous reste t-il?..."

Publié le 24 Février 2015 par Sans importance

"Que nous reste t-il?..."

Vrai.... "l'écart n'est jamais lumière"..... mais il est seul refuge parfois... et son écrin offre protections tout autour, même si épines le transperce tout de même...

L'obscurité m'est ainsi plus plaisante et plus douce, lorsque lumière se fait trop violente et vient piquer les yeux...

Solitude ne m'a jamais effrayée, bien au contraire, puisque même entourée, même au tout milieu d'une foule l'on est parfois bien isolé au devant des autres, des gens, ou de "nos autres" parfois aussi, mais essentiellement face à l'indifférence quasi générale devenue fléau de notre ère.

Les gens ont manière de communiquer, de partager, de façon bien particulière à mon sens.... Ils ne se parlent "entre-eux", mais en des réseaux sociaux, sans doute parce qu'ils n'ont réellement de conversation, ou d'esprit assez "ouvert" pour ainsi le faire "bien en face"..
.
Devenons-nous sortes de robots formatés par un système si froid et merdique que nous en oublions nos émotions, nos sentiments, nos ressentis?...

Avons-nous si honte de nos névroses que nous sommes incapables d'essayer de "gérer", d'apaiser ou même de dévoiler?....
En ce cas..... que nous reste t-il "d'humain"?....

commentaires

"Constat..."

Publié le 24 Février 2015 par Sans importance

"Constat..."

....Il est dit que.... personne n'est irremplaçable.... c'est faux.

http://youtu.be/M6yPzYA1QtE

commentaires
1 2 3 > >>