Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

Publié le 21 Février 2017 par Sans importance

Il m'est des instants si précieux parfois que... seul un simple froissement du vent pourrait les briser et les anéantir...

Ces si minuscules petites plumes toutes légères, toutes fragiles, s'invitent en leur danse aérienne en mon esprit et ne cesse leur voyage sans jamais en rompre leur magie.

Il m'est alors aisé de poursuivre leur chemin et de leur dessiner une portée pour que leur solfège vienne s'y reposer un peu lorsqu'il le désire...

J'ai appris, qu'il n'est de beauté sans laideur ni de laideur sans beauté, de sourires sans larmes ni de larmes sans sourires, d'obscurité sans lumière ni de lumière sans obscurité, j'ai appris beaucoup de choses.... tant de choses.... et j'ai encore "tant" à apprendre...

Jamais je n'aurais en mon sang d'idiotes et stupides certitudes, jamais je ne saurais "me suffire", jamais je ne pourrais abandonner ce que porte ou renferme mon coeur, ni même mon esprit si désordonné mais aucunement volage, parce que c'est ainsi que je "respire"...  c'est "ainsi" que je suis....

commentaires

Publié le 8 Février 2017 par Sans importance

Beaucoup d'entre-nous sommes comme "prisonniers"...

Prisonniers d'un rien, prisonniers d'un tout, mais peut-être est-ce simplement parce que nous ne savons ou ne voulons regarder en nos alentours....

Peu importe raison de ce fait.... que ce soit par lassitude, dégoût, épuisement, égoïsme, narcissisme ou autre, il n'en reste pas moins que nous sommes bien idiots d'ainsi faire...

Il me semble que la plus jolie chose qui nous ait été offerte après "la vie".... est la possibilité d'offrande à autre que soi-même sans attendre quelconque retour, mais uniquement et essentiellement non pas par bonté, mais par "humanité"... et "se ressentir vivant".... même si....



 

commentaires

Publié le 2 Février 2017 par Sans importance

Souvent.... je me regarde danser en cette scène me paressant si grande... tellement trop grande...
Spectatrice de mes faux pas, infirme au devant et "en dedans" de ce monde bien trop grand lui aussi pour moi...

Je ne comprends pas toujours les pourquoi du comment, ou les comment du pourquoi... et questions n'ont de cesse de rester sans réponse aucune.... mais comment pourrait-il en être autrement puisque je les retiens hermétiquement enfermées en mon esprit désordonné...

Mais.... il me semble que c'est mieux ainsi.... parce que.... quelquefois.... l'on s'illusionne... l'on croit qu'il nous est possible tel un oiseau d'ouvrir nos ailes et l'on essaye alors de voler haut, plus haut encore, mais comme Icare.... nous nous brûlons en notre profonde ivresse...

commentaires