Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

.....

Publié le 15 Juillet 2016 par Sans importance

.....

Il n'est aucun baume possible..... aucune image assez lumineuse....aucun mot assez puissant.... à déposer tout en face des actes ainsi commis....
Que nous reste t'il alors vraiment, si ce n'est notre indignation qui jour après jour va grandissante.... rugissante....

Des vies ainsi arrachées.... des familles orphelines d'un ou de plusieurs des leurs....

L'impensable venant encore de grimper petites marches de l'escalier de la violence...

Et puis... il y a "nous".... "nous autres".... qui écoutons et regardons les médias se déchaînant de part en part, nous informant de cette si triste réalité.... que tant d'autres vivent et ressentent en leur chair, en leur coeur, en leur âme et ancré en leur esprit à jamais....


Ni meilleure ni pire que vous autres.... je suis "tout comme vous".... j'écoute, je regarde, je m'insurge, me révolte, pense des mots d'oiseaux, mais.... et demain?.... Et après-demain?.... Et dans une semaine, dans un mois, dans six mois... dans un an?....

L'on oublie vite ce qui ne nous touche pas au dedans de notre sang.... n'est-ce pas?....
Et pourtant..... au nom du Respect de la vie, au nom du Respect de tous les Dieux possibles existants ou n'existants, au nom de l'Humanité.... à jamais nous souvenir de toutes ces rivières de sang déversées tout autour de nous, à jamais rendre hommage à tout livre ainsi inachevé, à toute vie ainsi assassinée, volée, dévastée.... et... il me semble que c'est cela la définition du mot "hommage".... tout au moins, c'est la mienne....

commentaires

" Parfois....."

Publié le 12 Juillet 2016 par Sans importance

" Parfois....."

Parfois... nous observons nos chemins, nos parcours, notre livre... "de l'intérieur", un peu comme si nous devenions spectateur de notre image, de notre reflet... pour "nous découvrir" encore et encore, cheminement s'avérant périlleux en nos labyrinthes, mais ne devons-nous pas nous égarer afin de nous retrouver pour ainsi "être, découvrir et rester qui l'on est, ce que l'on est", tout au moins "essayer" et si possible ne pas "oublier" ?

Est-il mieux ou pire d'agir ainsi?... Sommes-nous nombreux à ainsi faire? Je ne sais....

Mais comment pourrait-il en être autrement? Comment pourrions-nous tenter d'avancer, grandir, et pouvoir devenir un être humain vraiment?...

Il me serait impossible de marcher encore et encore, de courir ou de voler en mes espaces sans interrogations, sans mes incertitudes, et puisque ce sont mes erreurs, mes maladresses, mes fuites, mes petites batailles, mes sourires ou mes larmes, mes lectures, mes regards sur les alentours m'offrant respirations encore, je poursuis mes lignes, mes découvertes, mes errances en tous mes paradoxes, en tous mes états d'âme sans me faire demi-tour...

N'ai crainte de me "noyer"... sans doute est-ce là mon petit secret, mais comment pourrais-je ressentir crainte de ceci alors que je considère que ce petit monde n'est pas "le mien", que je ne suis que son invitée de passage en sa partition....

Délivrer... "se" délivrer, dessiner... "se" dessiner, penser... "se" penser, et essayer de "se" ressentir "vivante"... mais... "respectueusement/honorablement/dignement/véritablement/proprement/humainement"... tout simplement...


commentaires

" Pragmatique "....

Publié le 5 Juillet 2016 par Sans importance

" Pragmatique "....

Depuis ce matin, ce mot trotte en mon esprit...

Il m'est des jours ainsi, où pensées s'amusent et se moquent un peu de moi, n'ayant de cesse de malmener mon esprit si désordonné... et bien que j'essaye de le diriger vers autre chemin, n'en reste pas moins qu'il est au bout du compte le vainqueur, et que ce qui voyageait le matin... revient bien entendu en toute fin de journée, lorsque Dame Lune entame son tour de garde...

Je ne sais s'il est mieux ou pas d'être "pragmatique"... mais fait dont je suis certaine, est que je ne le suis, et sans doute, ne le serais-je jamais....

Ceci me semble t-il, est réservé à une petite sorte d'élites, d'hommes/femmes se basant sur des certitudes, des buts, des réussites à convoiter, des "vérités" à ancrer dans les esprits autres que les leurs, et de ne chercher qu'actions pour réussite avant tout, le meilleur chemin pour les conduire à ce qu'ils désirent etc....
Pour ce faire... il me semble qu'il faille devoir écarter/effacer/briser tout ce qui tout autour pourrait contrarier les dits projets, les dites convoitises, et surtout éloigner toute considération autre possible, tout questionnement, tout cheminement critique, et par conséquent, tout véritable reflet du miroir de sa propre personne....

M'exprimer ainsi ce soir, et user mon clavier de mes stupides bavardages simplistes qui se noient dans ce résumé raccourci volontairement, n'est autre qu'éloigner si possible mes réflexions et tenter de "maîtriser" quelque peu ce "petit débat" que m'a offert cette journée....

Pardon pour les personnes qui parfois prennent lecture de mes écrits de vous avoir ainsi "obligé" de prendre connaissance de mes inepties errantes du jour... mais il en est souvent ainsi lorsque seul me convient le silence tout autour...



commentaires

Publié le 15 Juin 2016 par Sans importance

C'est trompeur un miroir.... Méfiez-vous...

Bien sûr reflet de votre petite personne tout en direct... belle petite image maquillée/rafistolée/épurée de ses vrais traits , bien "comme il faut", bien "présentable"...
Ego renforcé? En êtes-vous satisfaits? En êtes-vous bien certains?....

Faites couler un peu d'eau tiède.... regardez votre beau miroir... votre reflet disparaît sous la buée.... Poufff.... Votre belle image a disparu... et..... que reste t-il alors?...

Rien....

Il me serait agréable que nos claviers puissent eux aussi pouvoir faire naître buée sur ces écrans utilisés pour diffuser tout et n'importe quoi afin de " paraître " au devant du regard des autres encore et encore....
Ce serait amusant que le dit clavier s'humidifie et qu'à chaque mensonge/camouflage/fausse pensée/état d'âme truqué etc..., ce dernier puisse diffuser petite décharge au bout des doigts afin de remettre en place personne écrivant, peut-être y aurait-il moins de conneries, moins d'absurdités, moins d'ignominies, moins de tromperies/duperies, moins de salopards, enfin bref, moins de tout ce qui m'insupporte....

Toutes nos nouvelles technologies ne sont que de puissantes armes finalement.... puisque de toute évidence nous les utilisons comme telles....
Nous sommes les marionnettes de quelques médias afin de diffuser à notre tour infâmes histoires de fesses, scandales socio-politiques, faire pleurer d'autres que nous-même avec déploiement de larmes de cinoche programmées, orchestrées et souvent.... " simulées "...
Il est certain qu'une pluie de " César/Oscar " serait délivrée si cela existait pour tout ceci.... non?...

Un césar.... pour chaque pantin de pacotille.... sans doute n'y en aurait-il d'ailleurs pas assez en stock et que sans doute faudrait-il les fabriquer en chaîne continue....

Il est une question que je me pose.... pourquoi l'être humain n'a de cesse "d'utiliser et d'user" les autres tels des objets toujours?...
Il use, utilise, prend ou chaparde, puis... comme tout objet devenu obsolète ou périmé, le range dans un placard, ou pire... le détruit...

commentaires

Publié le 1 Juin 2016 par Sans importance

Qu'est-il de plus triste, de plus "désolant", de plus "pathétique" en nos vies?....

Question toute simple n'est-ce pas?

La réponse de cette pensée, selon moi, l'est d'autant plus.... et, si nous prenions conscience, si nous écoutions notre conscience si nous en avions ne serait-ce qu'un peu.... devrait alors bondir en nous et nous faire réagir...

Nos petits souliers, notre petit confort, notre petite télévision, notre petit frigo, nos deux trois sous, nos petits "amis", nos petits écrans, nos petits portables, nos petites crèmes anti-rides, et toutes ces petites choses dont nous ferions un drame si nous en manquions...

Mais... ainsi nous sommes un "joli petit monde", bien comme il faut, bien "civilisé", bien en phase avec notre ère qui nous entraîne.... mais.... nous entraîne vers quoi?... Vers quel "ailleurs"?

Aurons-nous été "plus heureux" d'avoir nourri fléau de l'indifférence, refus de regarder, de voir, d'entendre et d'écouter autre que nous-même?...

En "bons petits soldats" nous menons notre vie, nous parcourons chemin individualiste, mais si nous réfléchissons quelques instants.... toutes et tous autant que nous sommes.... si nous nous regardons face à face, face à "nous", nous ne sommes pas des milliers, nous ne sommes pas des centaines, nous ne sommes pas des dizaines, nous ne sommes parfois même pas deux.... nous sommes "un"....

Nous sommes seuls... et sans doute est-ce pour cette raison, cette crainte de n'être qu'un, que nous courrons/cherchons un eldorado idyllique où tout aurait une place, où tout serait rangé correctement, pour surtout ne pas "nous déranger"...
Faudrait surtout pas que l'on se prenne une épine en arrachant une rose puisque nous ne les cueillons pas mais les "arrachons".... surtout pas que des rochers puissent nous obstruer chemin.... surtout pas que quoique ce soit vienne nous détourner de nos objectifs si précieux.... et pour ce faire.... quoi de mieux que de fermer regard sur nos alentours, quoi de mieux que de changer de trottoir pour ne rien voir, ne rien entendre....

S'il est vrai que... nous aspirons à mener existence aussi douce que possible pour essayer de déguster saveurs que la vie nous offre quelquefois, n'en reste pas moins que.... nous n'emportons rien en nos bagages... et que finalement.... le plus bel héritage que l'on puisse offrir n'est autre que l'Amour que l'on aura essayé d'offrir, de partager... et sans doute est-ce le plus joli livre que l'on puisse écrire et offrir en lecture.... inconditionnellement....

commentaires

Publié le 31 Mai 2016 par Sans importance

L'on a beau faire... L'on a beau dire....
Parfois.... rien ne peut changer, il nous faut juste "faire avec".... tant bien que mal, mais... aussi bien que l'on puisse le faire, parce qu'ainsi est la vie...

Elle roule tout au long, selon sa guise, ses désirs, sa puissance, sa force... ses "aiguilles" qui seconde après seconde poursuivent leur chemin...

Se plaindre, gémir ou la maudire... rien ne sert.... non, rien ne sert....

L'écouter... l'entendre.... "l'apprendre"... j'ai appris à le faire.... et j'apprends encore... même si je sais que "toute ma vie" ne saura me suffire.... puisque de toute évidence, ses aléas, ses surprises, ses déboires, et tout ce qu'elle contient nous est inconnu et invisible...

Sans doute est-ce pour cette dernière raison que.... même à terre, il nous est possible encore de lever notre regard en direction des perles scintillantes, pour tenter/essayer non pas de les atteindre lorsque distance nous paraît si éloignée, mais... d'espérer encore qu'elles puissent danser un peu....

Instants de grâce en nos paradoxales pensées, pour que solfège s'invente en d'autres notes mieux accordées.... "pianissimo".... allégeant le tempo trop bruyant, trop fort de l'écume trop violente se fracassant sur falaise, malmenant nos pieds/nos pas/notre vie alors en cet équilibre si fragile...

Il nous est "tant" de faits, de choses à devoir accepter.... mais sans doute est-ce salaire à percevoir pour caresser/frôler quelques instants de douces fragrances.... et que.... si nous "restions vrais toujours".... avec pour seul essentiel l'Amour à offrir, à partager, à respecter, à honorer, à ne pas taire, alors.... peut-être que nos aurores seraient plus douces, plus belles, plus "tant".... parce qu'il me semble que c'est l'unique fait qui soit "Maître" de notre vie... à la vie... à la mort... et même au-delà...






commentaires

Publié le 25 Mai 2016 par Sans importance

S'exprimer encore... vider ce "tout", violer ce "tant" qui vous opprime et vous brise parfois....

Quitter pudeur, la déposer à terre, la piétiner afin qu'âme se libère quelques instants sans crainte du ridicule, ni des regards qui éventuellement pourront lire en ses plus profonds ressentis sans pour autant en saisir les silences d'entre les lignes qui pourtant sont échos puissants de son chaos...

S'il m'était possible de "laisser ma place"... "laisser ma vie".... aussi aisément qu'il est aisé de le penser quelquefois, je pourrais alors laisser rouler perles de pluie de bonheur que d'ainsi quitter mélancolie qui trop souvent est mon invitée lorsque je m'abandonne épuisée et lasse de regarder ainsi le monde et ses alentours...

Certaines personnes, pensent, que.... "la vie n'est pas simple".... mais il me semble que ce n'est pas tout à fait exact.... "la vie" n'a rien à voir là dedans, mais "nous"...

Nous ne sommes pas responsables de ce "qu'est la vie", mais à contrario de ce que nous en faisons... et sans doute que nous n'en prenons conscience que lorsqu'il est trop tard, ou "presque" trop tard...

J'avais des rêves, des espérances, des petits cailloux que je semais pour toujours essayer de retrouver mon chemin parmi les errances que j'ai croisé tout au creux du souffle des vents à contresens, mais Eole les a si lointainement éloigné de mes espaces, que je ne sais si je saurais retrouver leurs fragrances pour rejoindre leurs pétales...

commentaires

" Même si.... "

Publié le 25 Mai 2016 par Sans importance

" Même si.... "

Voyez-vous.... lorsque je songe à "la vie" en cet instant présent, il me vient à l'esprit qu'elle est une sorte de petit livre s'écrivant à sa guise, et que nous en sommes.... "ses obligés"....

Nous la recevons telle une dictée à dessiner, mais... nous ne pouvons réellement corriger ses fautes d'orthographes, ses contournements de grammaire, ses doublements ou dédoublements de consonnes, ses accents, sa ponctuation....
Nous devons.... "juste" faire "au mieux".... et l'apprendre, l'entendre, l'écouter, la voir, la regarder.... et.... l'accompagner tout au long.... même si...

commentaires

....

Publié le 24 Mai 2016 par Sans importance

....

Se détourner, tourner les talons et danser malgré tout, malgré tant.... malgré partitions ainsi écrites et délivrées que si nombreuses personnes écoutent sans en entendre notes désaccordées, mais s'insurgent malgré tout, sans même sourciller du solfège inconnu....

Mais.... il est vrai qu'il n'est pas plus sourd que celui qui ne désire entendre, n'est-ce pas?

Moi?... Je n'entends plus grand chose désormais des grands discours, des belles phrases, des belles promesses, mais.... mes esgourdes me font mal, lorsque tonalités des syndicats résonnent avant tout pour celles et ceux qui au final, pourront encore s'en mettre plein les fouilles.... et pourront encore et encore nous conter la belle au bois dormant afin de nous endormir un peu plus.... et bien évidemment.... nous "baiser" un peu plus encore....

Mais.... il est vrai que la misère fait vendre.... et surtout... oui, surtout.... elle "rapporte"....
Que ferait ce si joli petit monde si nous n'étions présents... "nous".... nous et "nos poches vides".... nous et "le peu d'humanité qu'il nous reste".....
Comment ferait-il pour se payer leurs petits fours?....

Alors... dansons.... encore.... pendant que nous en avons encore la liberté....
Dansons.... mais essayons de le faire un peu mieux.... en restant fier de pas (pour certains/es) avoir vendu notre âme.... même si au bout du compte, cela ne change pas grand chose tout autour....

commentaires

" Nos si gros souliers..."

Publié le 19 Mai 2016 par Sans importance

" Nos si gros souliers..."

Certains (es) d'entre-nous prennent parfois distance d'avec leurs alentours, non pas par fierté/orgueil ou indifférence, mais essentiellement afin de pouvoir essayer de vendanger sérénité tout au creux des chemins parfois s'éteignant alors sous l'effet d'un plafond trop brumeux, trop lourd et sans lune...

Il me semble, que si nous voulions nous défaire de nos " si gros souliers ", pour ne laisser apparaître que gracieuses et délicates pointes, nous pourrions alors offrir à nos autres tant de fragrances, tant de pétales, tant de ces "si petites choses parfois insignifiantes" mais pourtant essentielles pour rester en équilibre sur notre petit fil si fragile...

" Offrir ".... ce n'est autre qu'Aimer... Aimer autre que soi-même avant toute chose n'est autre que respecter et se respecter...
Aimer.... c'est aussi pouvoir pardonner, même si l'est quelquefois des faits, des choses inacceptables, car ce n'est autre que de pouvoir se donner le choix de non pas oublier les épines nous ayant écorché, mais de prendre conscience qu'en tout état de cause, ce qui a été fait... est partie intégrante de notre passé, et non pas des instants présents que nous respirons, et à ceux à naître....

Pour que puisse ainsi prendre naissance nouvelles saisons en nos vies, il nous faut me semble t-il, observer ce que l'on nomme "la vie" et tout son contenant... le bon... comme le moins bon.... car ainsi est-elle bâtie....
Si l'on se refuse ces regards tout autour, si l'on se refuse d'apprendre pour tenter de grandir un peu plus, l'on se refuse alors de vivre.... tout simplement...

Je ne sais si l'on a légitimité ou pas d'aimer ou non "la vie", parce que lorsque l'on a cette simple pensée en notre esprit, l'on ne regarde, l'on ne voit, l'on n'écoute que "sa" propre vie, et non.... pour moi, ce n'est pas ceci "la vie"...

" La vie ".... il faut la respecter, la soutenir, la porter à bout de bras tout au long.... même si elle se fait pluvieuse, orageuse, diluvienne, même si nos voiliers tanguent dangereusement parfois en son océan, et pour ce faire.... il nous faut accepter et apprendre à recueillir bouquet de roses et leurs épines à pleines mains et en plein coeur.... afin de toujours en respirer leurs fragrances.

Alors... même si parfois je m'égare en mes paradoxales pensées et en mes états d'âme qui souvent dérivent et tentent de faire sombrer le voilier qui m'a été imparti, plumes de mes ailes imaginaires m'envolent auprès de ce "tant" qu'il y a ou qu'il "aurait" peut-être encore à découvrir, à regarder, ou à écouter tout autour....



commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>