Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

" Bonbons menthe "...

Publié le 27 Décembre 2015 par Sans importance

" Bonbons menthe "...

Certaines personnes sont parfois un peu comme des petits bonbons menthe, vous savez... comme quand il pleut.... si vous en prenez un... la pluie semble différente parfois... moins dense...

Il suffit pour cela de porter attention à ses alentours, et d'offrir un sourire même à personne inconnue peut suffire...

Sauf que.... les petits bonbons menthe se raréfient... où peut-être que comme "tout" le reste, mise à part les arômes artificiels, il est devenu difficile de cultiver cette saveur.... de la cueillir... en encore plus de l'offrir...

commentaires

" Bonbons menthe "...

Publié le 27 Décembre 2015 par Sans importance

" Bonbons menthe "...

Certaines personnes sont parfois un peu comme des petits bonbons menthe, vous savez... comme quand il pleut.... si vous en prenez un... la pluie semble différente parfois... moins dense...

Il suffit pour cela de porter attention à ses alentours, et d'offrir un sourire même à personne inconnue peut suffire...

Sauf que.... les petits bonbons menthe se raréfient... où peut-être que comme "tout" le reste, mise à part les arômes artificiels, il est devenu difficile de cultiver cette saveur.... de la cueillir... en encore plus de l'offrir...

commentaires

"Les Mots"...

Publié le 26 Décembre 2015 par Sans importance

"Les Mots"...

Les mots se délient avec tant d'aisance qu'il nous faut les emprisonner parfois tant ils sont bruyants en nos pensées...

Danser avec eux en les couchant sur papier ou écran pour les épouser, ou les combattre pour qu'ils se meurent?...

Source étrange dans laquelle nous puisons sans effort aucun pour ainsi exorciser tant...

Ce "tant" qui est propre à nous-même, nous appartenant à jamais... nous le portons en nos esprits, nos coeurs, nos profondeurs...

Il n'est de liberté ni de respiration si nous n'en acceptons pas les alphabets issus, et ce, quels qu'ils soient...

Etrange de constater qu'ils sont forces et faiblesses tout en même temps, voyage que nous effectuons avec tant de facilité et pourtant quelquefois, ils nous écorchent plus que nous ne le sommes encore, nous déchirent, nous mutilent un peu plus, car jamais nos bagages ne cessent de se remplir tout au long...

Il est dit : "vider son sac".... mais il me semble que ceci est erroné puisque nous délivrons effectivement nos pensées, nos mots, nos états d'âme, mais en nos lectures internes, ce qui roule en notre sang en étant la réelle matière, nous utilisons sel roulant creusant quelquefois nos traits, et remplissons encore et encore nos coeurs, puisqu'il semble indéniable que jamais ils ne perdent vraiment la mémoire des ressentis, et que chaque petite parcelle, même nécrosée par déchirure reste "vivante" malgré tout.... au-delà des maux reçus en lecture, et au-delà des mots éclaboussés ou jetés au hasard du vent...

commentaires

"Quelque soit..."

Publié le 24 Décembre 2015 par Sans importance

"Quelque soit..."

Parfois.... mais pas toujours... non, pas toujours.... et il me semble que c'est ainsi pour beaucoup...

http://daran.bandcamp.com/album/quelque-chose-en-moi

commentaires

" Un peu d'air..."

Publié le 23 Décembre 2015 par Sans importance

" Un peu d'air..."

Ces "fêtes" de fin d'année.... tout un programme artificiel.... scénarios préparés, écrits, ficelés, prisonniers de tout oxygène...

Ce qui est faux m'insupporte... belles intentions et jolis mots, fausses écritures sont si nombreuses en cette saison, ballet de petits rats plus hypocrites et mielleux les uns que les autres dansant tout autour...

N'est-il plus de conflits, de misère, perdons-nous la mémoire à chaque fin d'année?...

Pas moi.... Bien au contraire.... et dégoût de ce spectacle avarié... où mises en scène toutes programmées me donne la nausée...

Non, ce n'est ni de la rancoeur, ni de l'aigreur.... juste que ces constats me font emprunter chemin de l'obscurité où sérénité retrouve liberté silencieuse enfin... et où l'air est "respirable"...

commentaires

" Placard sombre"...

Publié le 20 Décembre 2015 par Sans importance

" Placard sombre"...

Rangeons-nous tous nos alentours tels de petits jouets cassés, inutiles, obcelettes.....
Les enfermons-nous en un placard sombre et froid au grenier de notre mémoire?... Est-il possible d'agir ainsi vraiment?...

Sauf que.... je suis incapable de ce fait...

En tout premier, j'ai en moi cet esprit de "conservation" pour tant de choses, (trop sans doute....) mais il me semble que "rien n'est inutile", et si de petites mains ont construites, ont fait naître certains objets, certaines choses, même toutes petites, infimes ou dérisoires, il "était une raison" pour ce faire...

J'ai appris tout au long de mes forêts visitées, qu'il est raison à toute origine, et qu'en tout premier lieu, l'Amour est seul à ainsi guider nos pensées, nos esprits et nos pas pour désir de poser pas à terre à nos réveils.

Il est dit qu'aimer est plus fort que d'être aimé.... je ne sais pas... peut-être... sans doute.... toujours est-il, que sans Amour vraiment, qu'il soit issu d'un Ami, d'un amant, d'un animal, nous ne sommes en réalité pas grand-chose sinon rien....

L'être humain, bien qu'il soit plus fort souvent qu'il ne le pense, est si... "fragile"... et fil maintenant équilibre est flexible mais vents tout autour peuvent le briser parfois.

commentaires

"...."

Publié le 19 Décembre 2015 par Sans importance

"...."

Des mots invisibles... mais bien présents toujours...

Inaccessible Dame Lune.... que je voudrais de mes mains frôler... mais l'oiseau sans ailes que je suis, ne peut sans doute naviguer entre les vents comme je le fais entre mes mots...





https://youtu.be/rYc77MTk3cM

commentaires

"L'invisible...."

Publié le 19 Décembre 2015 par Sans importance

"L'invisible...."

Il est des jours où.... certaines images anciennes de notre chemin défilent en nos pensées inlassablement...
Elles ne "jaunissent" aucunement, ne vieillissent pas, ne se ternissent pas.... pétales et épines en mélange non plus...
Infiniment douces.... infiniment douloureuses...

Ne jamais renier nos parcours de naguère, mais continuer toujours de conserver tout au creux de nos coeurs, de nos âmes, nos propres scénarios, car vie est indomptable et nous n'en serons jamais maîtres...

Vie nous entraîne en son livre, et chapitres s'écrivent selon les alphabets qui nous sont offerts...
Il nous appartient d'en déchiffrer l'invisible... encore et encore.....

https://youtu.be/dMCF59X3S0s

commentaires

Publié le 14 Décembre 2015 par Sans importance

Cette dernière semaine.... "les élections".... encore et encore.... sujet convoité par si grand nombre sur les réseaux sociaux... ce qui n'est vraiment pas ma "tasse de thé" ^^

Nos grands de ce monde se mangent le nez, et nous, "petit peuple" participons à leur ballet foireux, une vraie comédie musicale, lue, récitée avec tant de fausses notes en leurs solfèges écrits par d'autres qu'eux-même d'ailleurs....

Le plus pathétique est de constater que dansent et danseront toujours les moutons finalement...

Est-il réellement un "parti" meilleur qu'un autre? Sans doute que les petits fours sont rassis de tous côtés, et que le champagne est servi tiède... sauf dans leurs petits "salons privés"...

Ils nous content des fables utopiques dont les ingrédients sont la sécurité, l'emploi etc... mais.... connaissent-ils réellement chemins de la vie que nous empruntons?... Connaissent-ils le prix d'une baguette de pain tout simplement?...

Il ne suffit pas d'être énarque pour saisir les priorités et l'essentiel.... mais "ça".... c'est la "vraie vie"... et c'est une autre histoire.... la nôtre!...

https://youtu.be/K6oBgyM_WHo

commentaires

"Aubépine.... et coccinelle"....

Publié le 24 Novembre 2015 par Sans importance

"Aubépine.... et coccinelle"....

La simplicité est ce qu'il y a de plus vrai, de plus beau....

Pourquoi en ce cas ne pas respecter ceci?... Pourquoi ne pas rester qui l'on est et ce que l'on est?
Nous faut-il revêtir des costumes de pantins, des maquillages et reflets divers tout autour?... Mais pourquoi? Pour quelles raisons?
Et surtout... qu'est ce que tout ceci pourrait nous offrir?...

Ce que nous faisons de nos terres, de nos espaces, de nos autres, et de nous-même n'est qu'un simulacre de ce que l'on nomme "la vie", et non seulement nous nous enfonçons dans l'erreur, mais de surcroît, nous salissons et gâchons "l'essentiel"...

Je ne suis ni meilleure ni pire qu'une autre.... je ne suis ni moraliste ni femme "auréolée".... j'ai commis des erreurs, des maladresses et j'en commettrais encore très certainement mais.... toujours danse en mon âme cette petite fille que jadis j'étais... avec ses qualités mais aussi ses défauts, mais surtout avec ce désir de confiance face à autrui, mes "non-jugement" face aux apparences (qui très souvent sont trompeuses d'ailleurs), mes doutes et mes incertitudes, mes craintes, mes fous "désordres", mes musicalités irisées de mélancolie souvent, mes regards tout autour en la nature et son contenu à découvrir qui se métamorphose à chaque seconde visitée...

Ce que je ne sais... c'est "d'où vient" vraiment cette nécessité "vitale" de poser mes alphabets tels qu'ils naissent, sans réfléchir vraiment, sans "besoin" de chercher les mots en mon esprit, mais juste de laisser errer mes mains sur un clavier ou de noircir feuille vierge d'encre noire dessinant les lignes encrées en mon coeur...
Les mots ainsi se croisent, s'entrecroisent, suivant rythme de mon métronome quelque peu nécrosé par endroits... mais toujours et encore "vivant" selon ses propres accords, ses propres esquisses, selon ses propres ressentis, quels qu'ils soient....

J'ai appris en les instants de ma vie, qu'il n'est d'aubépine sans épines, et qu'il nous appartient d'en accepter inexorablement les écorchures pour en saisir leur beauté, leur fragrance et parfois.... leur sens... même si.... tout comme ces petites coccinelles se posant sur leurs branchages...



commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>