Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Sans importance...

Pour que soufflent les vents... encore un peu...

"Apprendre...."

Publié le 3 Octobre 2015 par Sans importance

"Apprendre...."

Perdue et égarée en mes espaces.... peut-être oui.... mais..... volontairement.... obstinément... par crainte du monde actuel, de tous ces bruits, de tous ces gens qui dansent tout autour sans réellement porter/prêter attention en leurs alentours et qui, finalement gâchent le plus beau...

Est-ce maladie nouvelle du siècle ou était-ce déjà bien présent naguère?... Je ne sais...
Ces pensées me sont-elles "personnelles" ou bien sommes-nous plusieurs à ainsi penser?

Il ne me semble pas être ou devenir complètement "cinglée", peut-être est-ce parce que mon esprit est désordonné et parfois bien brouillon....

Mon univers n'est que toiles utopiques, je n'espère que seules naissent compositions florales aux fragrances douces et légères, pour que nos espaces se parfument de bien-être, de désirs de libres respirations, pour enfin retrouver désirs de marcher, courir, parler, sourire et rire.... de "vivre" tout simplement....

Il me semble que parfois... nous sommes toutes et tous "sous l"emprise" de quelque chose nous rongeant de l'intérieur, nous chapardant alors oxygène.

J'ignore si l'être "humain" est vraiment apte de vivre ainsi longuement, parce qu'il me semble que cette forme de poison qui s'infiltre ainsi en nos sangs, nous font prisonniers de tout, mais surtout de nous-mêmes.

Apprendre à balayer/gommer ou estomper ce qui ne nous convient, apprendre à écouter et essayer de comprendre les silences, apprendre à regarder et voir l'invisible, apprendre à "réapprendre".... apprendre à "tant"....



commentaires

Publié le 1 Octobre 2015 par Sans importance

Les mots ressemblent parfois à une partition de musique où l'on dessine quelques notes...

Ainsi s'épousent alors blanches croches et noires en une danse sans pour autant suivre quelconque Maître d'orchestre, mais tourbillonnent tout simplement sur leurs lignes les unes après les autres...

Un peu comme dans la vie....

Il me semble que jamais quiconque pourra être ou devenir Maître de son destin, Maître de sa vie, car ce ne sont que des petits rouages, des sortes de petits roulements qui s'enchaînent, mais se grippent parfois lorsqu'un petit grain de sable vient enrailler le mécanisme...

Et nous, pauvres petits pantins, nous devons nous en débrouiller, et... "accepter"...

Accepter l'inacceptable, accepter le bon comme le mauvais, accepter sourires et larmes tout au long, mais surtout, accepter qu'elle seule dirige finalement les divers chemins que nous empruntons.

Par contre... il nous appartient légitimité de rester ou devenir digne toujours..... sans se salir, se souiller, se trahir, se vendre, et quel qu'en soit le prix à payer.... je resterai ainsi parce qu'il ne saurait en être autrement....

Mes idées, mes pensées, mes manières "d'être" se moduleront peut-être, mais ne pourront jamais se métamorphoser en ce que je ne désire devenir...

Paraît-il qu'il ne faut "jamais" dire "jamais"... ceci n'est autre qu'une fausse affirmation, tout au moins en ce qui me concerne.

commentaires

.....

Publié le 22 Septembre 2015 par Sans importance

.....

Au creux de mes silences, qui désormais semblent s'installer de plus en plus, je voyage au travers le monde, et mes pas le traverse de part en part sans pour autant qu'il ne puisse être et devenir lui-même silencieux...

Il est tant de souffrances tout autour, qu'il m'est impossible d'être sourde et aveugle au devant de tous ces cris, de tous ces appels mais aussi de ces "non appels" tout autour....

Mon esprit, mon coeur et mon âme semblent être pris alors en un tourbillon incessant, retroussant l'égoïsme dont je voudrais me vêtir, pour que tout puisse m'indifférer enfin, et ne plus ressentir épines chargées de colère, d'amertume et de dégoût face à la connerie qui elle, ne fait que croître au fil du temps...

Est-ce un bien, est-ce un mal, je ne saurais le dire, sans doute un mélange des deux, puisque de toutes manières, il est impossible vraiment de définir ces deux mots, ou plutôt ces deux états de faits.

Mais oui.... le monde est stone... tout au moins, ce que l'on en fait, ce que les gens en font, y compris moi-même d'ailleurs...

L'on voudrait le meilleur toujours, l'on espère un eldorado fantasme, mais... est-il donc "un meilleur" à définir, à espérer, à désirer, à rêver lorsque l'on n'est incapable d'essayer de prendre en compte les mots "humanité, humilité, dignité, respect, honorabilité, maladresse, erreur, amour?...

Faut-il "avoir/obtenir/posséder/vouloir/diriger/ordonner" pour espérer recevoir quelque aumône de douceur/bien-être etc?.... Je ne crois pas....

Que nous faudrait-il alors?...
Des larmes, des vraies, des "bien grosses", des bien salées, des bien douloureuses, de celles qui vous inondent et vous font mal lorsqu'elles noient le fond de votre gorge, des qui brise tout son qui voudrait en sortir, des "qui la coince" et vous étrangle douloureusement vous rendant aphone et muet, des "sans eau" débordante parfois... pour comprendre ce qu'est de recevoir un sourire, afin d'en offrir à notre tour... et non pas ces faux-semblants, ces fausses compassions, ces faux mots, ces putains de "rip" de merde alors que rien à foutre au final de Pierre, Paul ou Jacques....

Ceci m'emmerde au plus haut niveau... oui, j'avoue... ceci m'insupporte, et pourtant je sais qu'il reste malgré tout de jolies personnes, des "gens" au vrai sens du terme, avec un coeur qui ressent, un esprit qui réfléchit, pense et mesure avec bon sens, bon sentiment, et qui malgré tout... conserve en leur âme "l'espérance" d'un éveil, d'un réveil.... sauf que... parfois... ces "gens là" fatiguent au devant de la connerie dite "humaine", car seul leur sang roulant en leur veine reste "humain"...

https://youtu.be/inbZx-IbKCI

commentaires

Inutiles mes mots...

Publié le 12 Septembre 2015 par Sans importance

commentaires

"Rêves..."

Publié le 6 Août 2015 par Sans importance

"Rêves..."

Mes rêves sont-ils anéantis, désintégrés dans incendie de mon coeur?...
Je ne sais...

Sont-ils envolés dans le néant dans lequel je m'entoure et plonge depuis quelques temps?...
Si tel est le cas, alors.... mon âme aussi est toute aussi éteinte et en fuite pour "ailleurs"...

Tout ceci me fait penser à l'Amour, le vrai.... celui qui assassine tout au dedans et tout autour lorsque non vécu, non partagé, non désiré, ou mis à l'écart de ce que l'on nomme "la vie".

Pourtant... cet "Amour' est bien réel, il respire, transpire à chaque instant, à chaque jour, à chaque nuit, et ne peut mourir lorsque réellement ressenti au plus profond du sang roulant en nos veines, il est.... "inconditionnel".... tel celui d'un animal envers son maître...

L'animal ressent les émotions, il perçoit au-delà des faits, des choses, des gestes ou des regards, il reconnaît les mensonges même s'il ne peut les faire valoir, il accepte "qui" est son maître tel qu'il est, il n'essaye de le métamorphoser, il n'essaye que d'avoir possibilité de recevoir un peu plus d'amour encore tout au long...

Ainsi.... il essaye "d'être toujours à la hauteur" et d'offrir le meilleur de lui-même pour que jamais l'amour de sa vie ne le délaisse ou ne se détourne.... et.... même s'il le faisait.... il ne cesserait d'aimer quand même ce dernier, car ainsi est le "réel et vrai Amour"...

Hier..... aujourd'hui.... demain..... et bien au-delà encore..... Inconditionnellement..... même si prix à payer est ma vie....

commentaires

"Ecrire..."

Publié le 17 Juillet 2015 par Sans importance

"Ecrire..."

Il me semble que pour toute personne usant des mots pour dessiner quelques pensées, il n'est pire état que de ne le faire, tout au moins, de se refuser de laisser se déverser l'encre roulant en ses veines son coeur et son âme...


Ecrire.... n'est autre que de s'accorder respirations tout autour afin de pouvoir nous éloigner des turbulences nous retenant prisonniers en nos maux, nos blessures, nos ombres, et ciels de suie...

Les mots nous écorchent, nous blessent, nous frappent parfois avec violence et fracas, revisitant chacun de nos paysages, chacun de nos naufrages en des océans où n'est présent aucun phare pouvant nous guider, nous ramener vers lopin de terre...

Coucher alphabets et les laisser glisser, mains sans réfléchir vraiment, sans vouloir à tout prix de par l'esprit imposer silence ou contrôle, mais laisser s'écraser lignes naissantes à leur guise...

Ecrire?.... Demain.... peut-être.... Pour l'instant, il n'est aucun souffle du vent épousant toiles pour que navigue voilier usé.



commentaires

Jetés au vent...

Publié le 30 Juin 2015 par Sans importance

Jetés au vent...

Est-ce que les choses se retrouvent, est-ce que les maladresses se redressent, est-ce que les mots dits peuvent se taire, est-ce que les actes ratés peuvent se rattraper?...

Peut-on tout pardonner, peut-on effacer et gommer ce qui nous est fait lorsque ancré profondément en nos coeurs et âmes?... Je ne sais...

Il est dit que le pardon permet de se "ressentir mieux", il est dit aussi qu'il permet de continuer d'avancer et de grandir, il est dit tant de choses par certaines personnes qui n'ont rien vécu de ce dont elles parlent, ou pensent et croient connaître, mais à chacun (e) sa manière de ressentir, sa perception des faits, des émotions selon "qui l'on est" et "ce que l'on est"....

Je n'espérais respirer que sérénité tout autour, mais il en a été si souvent autrement....
Je n'aspirais qu'à simplicités et vérités tout au autour, mais si souvent invisibles....

commentaires

...

Publié le 21 Juin 2015 par Sans importance

commentaires

"Tournez.... soufflez les vents..."

Publié le 12 Juin 2015 par Sans importance

"Tournez.... soufflez les vents..."

Tournez, tournez, changez sens et directions, mais tournez, tournez encore, ne cessez de souffler....
Emportez-moi, envolez-moi où vous voulez, n'importe où, libérez-moi de mes prisons, de mes enfers, de mes pensées, anéantissez tous mes brouillons, tous mes désordres, tous ces siphons dans lesquels j'écoute grognements des épines en mon sang....où endormez-moi...

commentaires

"Tuer ses mots..."

Publié le 30 Mai 2015 par Sans importance

"Tuer ses mots..."

Voudrais pouvoir frôler plafond de mes espaces, seul lieu où il m'est possible de trouver asile en mes instants si désordonnés...
Mutilés sont mes mots, assassinés en mon coeur et en mon âme au plus profond, avant même qu'ils ne puissent s'échapper de mon esprit, afin qu'ils demeurent en mes silences désirés.

Renoncer n'est autre que d'essayer de survivre pour ce que l'on attend de vous... malgré vous... malgré vos pensées.... mais vos espérances alors s'échouent, telle écume venant mourir et s'écraser auprès de falaises désertifiées et sauvages

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>